arrow-right

LA BETTERAVE

LA BETTERAVE

Plante potagère à racine charnue, la betterave appartient à la famille des chénopodiacées. Issue de la côte de la Méditérranée, la betterave fut originellement cultivée pour ses feuilles. Au 16e siècle, les Anglais et les Allemands consommaient couramment la betterave dite potagère, tandis que la betterave blanche était utilisée comme fourrage pour les animaux. C’est en Pologne, au 19e siècle, que fut construite la première usine d’extraction du sucre de betterave. C’est au même moment que la culture des betteraves fut introduite aux États-Unis.

La betterave rouge est assurément la plus connue mais il existe un bon nombre de variétés entre autres, la betterave rouge striée (chiogga), la betterave jaune, la betterave sucrière, qu’on transforme en sucre ou en alcool et la betterave fourragère (blanche), qui sert à nourrir le bétail.

Saviez-vous que le sucre de betterave détient le 1/3 de la production mondiale du sucre et que le reste provient principalement du sucre de canne et de maïs?

Une alliée pour une bonne santé

Riche en acide folique (vitamine B9), ce légume sucré aide à prévenir l’anémie et les malformations embryonnaires. En fait, la betterave est fortement conseillée à consommer avant et pendant la grossesse pour prévenir le risque de malformation du système nerveux de l’enfant à naître.

La betterave est une bonne source de potassium, de magnésium, de manganèse et contient du fer et du cuivre. Quant aux feuilles de betterave, elles sont particulièrement riches en vitamines A, K, et en riboflavine (B2).

Attention! Pour les gens qui prennent des anticoagulants, il est recommandé de surveiller sa consommation de feuilles de betteraves puisque celles-ci contiennent une quantité élevée de vitamine K.

Une richesse en antioxydants

D’ailleurs, les grandes feuilles ne sont pas à négliger et à gaspiller! Selon plusieurs études, consommer les feuilles de betterave seraient un entretien naturel pour la santé des yeux. Elles contiennent de la lutéine et de la zéaxanthine, deux composés antioxydants de la famille des caroténoïdes qui préviennent les maladies oculaires.

La betterave est l’un des rares végétaux à contenir de la bétalaïnes, une famille de pigments donnant sa couleur rouge caractéristique. Ces composés sont des antioxydants très puissants et possèdent des propriétés anti-inflammatoires, anti-tumorales et de protection du foie.

L’amie des sportifs!

Bien appréciée auprès des athlètes, le jus et la poudre de betterave contiennent des apports élevés en nitrates. Celles-ci dilatent les vaisseaux sanguins ce qui favorise la circulation de l’oxygène et des nutriments; améliorant alors la performance sportive et la performance cardiovasculaire en altitude.

L’aliment qui embellit tous les plats!

Il est assez facile de mettre la betterave à l’honneur dans son assiette en concoctant une délicieuse soupe bortsch (originaire d’Europe de l’Est), un hummus de betterave, un smoothie, un tartare, un burger végé, des chips et des betteraves marinées!

Quelle soit consommée crue ou cuite, la betterave ajoute de l’éclat et s’intègre de plusieurs façons dans notre alimentation. Ajoutez la betterave crue râpée, en spirales ou découpée en fines rondelles ou en lanières dans vos salades ou sandwichs. Vous pouvez aussi en faire un délicieux jus frais. Passez la betterave crue à l’extracteur à jus et combinez la avec du jus de carotte ou de pomme, du gingembre et du citron! C’est un mélange classique! Il est important à noter que la betterave crue ne se congèle pas puisque sa texture devient trop molle. Par contre, une fois cuite, elle peut être congelée sans problème.

Lorsque consommée cuite, nous vous conseillons de cuire la betterave avec sa peau pour éviter la perte de certains nutriments et de sa couleur. Vous avez plusieurs options de cuisson : soit à la vapeur, bouilli dans de l’eau pendant 40 à 60 minutes ou au four pendant 1 à 2 heures. Ensuite, il suffit de la passer à l’eau froide et si la peau se détache facilement, elle est cuite!

Connaissez-vous la poudre de betterave crue? Elle se retrouve en magasin mais vous pouvez aussi la faire vous-même si vous avez un déshydrateur. Vous avez tout simplement à peler la betterave crue, la trancher finement, la laisser déshydrater 12 à 24 heures et la réduire en poudre! Celle-ci sera rose pétante et extraordinairement dense en nutriments. Saupoudrez-en un peu partout pour les bienfaits et pour donner une magnifique couleur à vos smoothies, riz, yogourts, soupes ou pâtisseries.

Finalement, ne négligez pas les feuilles de betteraves! Utiliser ce légume en entier, de la racine à la feuille. Vous augmenterez alors les bienfaits nutritionnels tout en réduisant le gaspillage alimentaire. Ses feuilles se consomment crues et cuites tout comme des épinards.

Suivant la consommation de betteraves, il se peut que votre urine ou vos selles prennent une teinte rougeâtre. Ne vous inquiétez pas, cela ne représente aucun danger pour votre santé!

Ajouter ce légume aux éclats de couleur pour des plats riches en saveur!

Sources et lectures recommandées :

Hart, A. (2013). The Power of Food. Whitecap Books. Vancouver.

Inuliflora. (consulté le 18 avril 2017). Poudre de betterave crue et bio. (en ligne) https://inuliflora.com/

L’Encyclopédie visuelle des aliments (2006). Montréal, Les Éditions Québec Amérique Inc.

L’Épicerie. (2007). L’essentiel de l’épicerie. Éditions La Semaine. Montréal.

Masters, T. (2016). The perfect blend. Berkeley, Ten Speed Press.

National Geographic. (2016). 85 Superaliments. New York, Liberty Street.

Passeport Santé. (consulté le 18 avril 2017). Betterave. (en ligne) http://www.passeportsante.net/

Thivierge, M. (2009). Coup de Pouce. 500 astuces pour cuisiner comme les pros. Montréal. Les Éditions Transcontinental.

Top santé. (2017). 40 Superaliments santé. France, Mondadori Magazines France SAS.

Wood, R. (2010). The New Whole Foods Encyclopedia. New York, Penguin Group.