arrow-right

LA NOIX DE CAJOU

LA NOIX DE CAJOU

La noix de cajou est le fruit de l’anacardier, un arbre originaire de la forêt amazonienne du Brésil. Au XVIe siècle, les missionnaires portugais l’ont transportée avec eux jusqu’en Inde et en Afrique. De nos jours, l’Inde, le Brésil, le Mozambique, le Nigeria et la Tanzanie sont les plus importants pays producteurs. C’est tout de même l’Inde qui garde la vedette en étant le plus grand pays exportateur, avec environ 90% de la production mondiale.

Le fruit de l’anacardier

L’anacardier peut produire des fruits pendant 3 à 45 ans. Cet arbre est aussi connu sous le nom de ‘’pommier d’acajou’’ puisque la noix se fixe toujours sur un pédoncule charnu, un faux fruit de couleur rouge-orangé que l’on nomme pomme (même s’il ressemble plus à une poire). Une seule noix est produite par pomme. Elles sont cueillies manuellement au sol à la main, après qu’elles soient tombées, indiquant qu’elles sont bien mûres. Les noix sont alors détachées de leur pomme et sont séchées au soleil pendant deux jours.

Les noix de cajou sont toujours traitées avant d’être commercialisées pour enlever les deux coquilles de la noix, un traitement qui est assez élaboré et qui peut être très caustique. Entre les deux coquilles de la noix se trouve une huile toxique, appelé cardol, qui provoque des brûlures au toucher. Voilà pourquoi nous retrouverons toujours cette noix commercialisée sans écailles.

Un foie miniature pour la santé

Avez-vous déjà remarqué que cette noix ressemble à un foie miniature? Lorsque consommé régulièrement comme la plupart des fruits la coque, la noix de cajou réduirait le risque de maladie cardiovasculaire et de diabète type 2. Plus précisément, cette noix est une excellente source de cuivre, de zinc et de magnésium. Elle contient également du potassium, du phosphore, du manganèse et du fer. Riche en plusieurs vitamines du groupe B (B1, B2, B6, B5, B9) et en vitamine E et K, la noix de cajou fait certainement ses preuves en tant qu’aliment santé.

Même si sa texture et son goût donnent l’impression d’une noix riche en matières grasses, c’est pourtant l’une des moins grasses. En fait, 60% de ces lipides sont dites monoinsaturés, un type de gras reconnu pour ses effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. En remplaçant les acides gras saturés de son alimentation par des acides gras monoinsaturés, une diminution du mauvais cholestérol (LDL) est observée.

Comme pour toute chose, la modération à bien meilleur goût. Selon le Dr. Riefoli (2016), la noix de cajou contient des quantités élevées et équilibrées des trois catégories d’aliments (protéines, lipides et glucides) ce qui peut entraîner des conflits au sein du système digestif. Même si cet aliment est très énergétique, il peut être plus difficile à digérer que d’autres noix. Alors voilà une raison de plus de varier son alimentation!

Une noix qui inspire la créativité!

Nous adorons cette noix dans la cuisine puisqu’elle est très versatile et qu’on peut jouer avec sa texture. Vous pouvez l’ajouter tel quel à vos mélanges de collation de noix et fruits séchés, vos salades, vos sautés ou vos gâteries sucrées pour une touche croquante.

Tremper cette noix et bénéficier de son pouvoir magique à épaissir et rendre vos recettes lisses et crémeuses. Ajoutez au mélangeur dans vos recettes de breuvages, soupes, trempettes, sauces, vinaigrettes et desserts. Vous obtiendrez à la fois un résultat plus soyeux et énergisant. La noix de cajou est certes un incontournable dans une cuisine végétalienne puisqu’on peut créer aussi de délicieuses recettes de lait de noix de cajou, de mayonnaise végétale, de faux-mages, de gâteaux, de mousses, de glaçages et de crèmes.

Pour attendrir la noix de cajou et rehausser ses propriétés bénéfiques pour la santé, nous vous conseillons de la tremper pendant 2 à 4 heures avant de l’utiliser ou de la consommer. En ramollissant la noix, cela facilitera aussi l’action du mélangeur.

Nos suggestions

Éviter l’achat de noix de cajou salées et sucrées et optez plutôt pour une version moins transformée, celle des noix biologiques et crues. Elles auront subi beaucoup moins de manipulation et elles n’auront pas l’ajout d’ingrédients plus ou moins pertinents pour la santé.

La noix de cajou rancit rapidement à cause de sa haute teneur en lipide (comme toutes les noix). Pour prolonger sa conservation, il suffit de les garder au réfrigérateur pendant 6 mois ou au congélateur jusqu’à 1 an dans un contenant hermétique.

Saviez-vous que dans les pays où on cultive l’anacardier, on préfère souvent plus le goût de la pomme à la noix de cajou? La pomme pourrit 24 heures après sa cueillette ce qui explique pourquoi elle n’est pas exportée. Tout de même, cela est une excellente raison pour visiter le Brésil et de découvrir la pomme fraîche!

Sources et lectures recommandées :

Hart, A. (2013). The Power of Food. Vancouver, Whitecap Books.

L’Encyclopédie visuelle des aliments (2006). Montréal, Les Éditions Québec Amérique inc.

Masters, T. (2016). The Perfect Blend. États-Unis, Ten Speed Press.

National Geographic. (2016). 85 Superaliments. New York, Liberty Street.

Riefoli M. (2016). Mangez sain et naturel. Italie, Macro Éditions.

Trudeau, C; Corneau, L; Vanier, P (Page consultée le 7 septembre 2017). La noix de cajou : profil santé, au fil du temps, usages culinaires, conservation, écologie et environnement. (en ligne)
http://www.passeportsante.net/

Wood, R. (2010). The New Whole Foods Encyclopedia. New York, Penguin Group.